Narcisse Diaz De La Pena (1807-1876)-Marie Madeleine flag

Narcisse Diaz De La Pena (1807-1876)-Marie Madeleine
Agrandir les 10 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Narcisse Diaz De La Pena (1807-1876)-Marie Madeleine"
Narcisse Diaz de la Pena (1807-1876)-Marie Madeleine dans un sous-bois.

Toile de 100 cm par 80 cm

Cadre de 124 cm par 103 cm

Important tableau daté 1855, de par la taille mais également et surtout pour le sujet, assez rare chez Narcisse de la Pena. Le tableau est doublement signé, peut-être une participation d’un autre peintre, nous pensons éventuellement à Fantin-Latour pour la réalisation de la Marie-Madeleine. A noter également une étiquette d’exposition en haut à gauche. Ce qui n’est pas étonnant, Diaz a participé chaque année de 1834 à 1859 avec au moins cinq toiles à chaque exposition.

Narcisse Diaz de la pena (1807-1876)

Narcisse Virgilio Díaz, dit aussi Narcisse Díaz de la Peña, né le 20 août 1807 à Bordeaux et mort le 18 novembre 1876 à Menton, est un peintre français.

Le compositeur Eugène-Émile Diaz (1837-1901) est son fils.

Narcisse Díaz de la Peña devient orphelin à Paris en 1817. Il perd une jambe des suites d'une morsure de vipère. En 1822, il devient apprenti peintre à la manufacture de porcelaine Arsène Gillet.

À partir de 1837, il rejoint le groupe de l'École de Barbizon et peint des paysages dans lesquels on retrouve les sites qu’il affectionne particulièrement à Fontainebleau : Bas-Bréau, Apremont, et la vallée de la Solle. Díaz admire Eugène Delacroix et comme les artistes et les écrivains, il est fasciné par l’Orient. Les Orientales de Victor Hugo l’impressionnent. Il se sert par ailleurs de la nature comme toile de fond pour y introduire des figures allégoriques, mythologiques ou proches du réel. Son tableau la Descente des Bohémiens obtient un très grand succès au Salon de Paris de 1844.

En 1849, il organise une vente d’esquisses et d’études d’après nature, alors qu’en général les peintres proposent à la vente des tableaux achevés. Les prix de vente sont assez faibles, mais il renouvellera l’expérience les années suivantes et obtiendra des prix plus élevés. Il fréquente Théodore Rousseau et Jean-François Millet et leur apporte son soutien. Il peint en travaillant la matière ce qui lui permet d’obtenir des effets lumineux et en cela il influencera les impressionnistes. À partir de 1862 il séjourne régulièrement sur la côte normande, en particulier à Étretat. Il peint plusieurs marines aux côtés de son ami Gustave Courbet.

Aux Salons, il reçoit régulièrement des récompenses

Malgré ses nombreux amis impressionnistes, il ne figure pas à la première exposition impressionniste de 1874, peut-être à cause de sa maladie, une « bronchite chronique », sans doute la tuberculose, qui l’emportera deux ans plus tard. Son marchand de couleurs attitré est H. Vieille au no 35 rue Laval à Paris. Sa maison à Barbizon est située au no 28 de la Grande Rue.
Prix : 7650 €
Artiste : Narcisse Diaz De La Pena (1807-1876)
Epoque : 19ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 100 cm, 124 avec le cad
Largeur : 80 cm, 103 avec le cadre
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie PhC" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Religieux, Napoleon III"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie PhC
Tableaux et Objets d'Art des XVII, XVIII et XIXeme siècles
Narcisse Diaz De La Pena (1807-1876)-Marie Madeleine
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form