Bronze d'après François Rude Barbedienne Cachet De Fondeur flag

Bronze d'après François Rude Barbedienne Cachet De Fondeur
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Bronze d'après François Rude Barbedienne Cachet De Fondeur"
Le petit pêcheur napolitain jouant avec une tortue, bronze à patine médaille, signé F. Rude, F. Barbedienne Fondeur, et portant le cachet de fondeur "Réduction mécanique - A.Collas".
Longueur 17,5 cm, largeur 9 cm, hauteur 16,5 cm.

François Rude est né le 4 janvier 1784, rue Poissonnerie à Dijon, où son père est établi «maître poêlier». Il entre en 1800 à l’École de Dessin de François Devosge pour suivre un enseignement fondé sur le dessin et le modelage d'après l'antique et le modèle vivant. En 1807, muni d'une lettre de recommandation de son maître auprès de Vivant Denon, directeur des Musées impériaux, François Rude quitte sa ville natale pour Paris. Il travaille successivement dans l'atelier d'Edme Gaulle et de Pierre Cartellier avant d'être admis à l’École impériale des Beaux-Arts en 1809 avec la figure deMarius méditant sur les ruines de Carthage, puis il obtient le premier Prix de Rome de 1812 avecAristée déplorant la perte de ses abeilles. Ses premières compositions, très empreintes des leçons de l'Académie (portraits, drapés...) marquent un souci constant pour le fini des détails et le rendu des textures. A la chute de l'Empire, Rude accompagne son protecteur dijonnais, Louis Fremiet, dans son exil bruxellois, et, de 1815 à 1827, réalise de nombreux travaux décoratifs. Les moulages d'après les bas-reliefs del'Histoire d'Achille(Musée Rude, Dijon) et le fonds de dessins légué au Musée des Beaux-Arts de Dijon par Albert Joliet en gardent le souvenir. Peu de temps après son retour définitif à Paris, leMercure rattachant sa talonnière(Salon de 1828) et lePetit pêcheur napolitain(Salon de 1831 et de 1833) le désignent comme l'un des principaux sculpteurs de sa génération. L'équilibre des mouvements opposés duMercure, et la modernité du sujet duPetit pêcheur napolitain, nourrissent les débats critiques du temps. Rude est associé au programme du sculpteur de l'Arc de Triomphe de l'Etoile, où il réalise en 1836 le haut relief du pied-droit,le Départ des volontaires de 1792(plus connu sous son surnom populaire deLa Marseillaise). Les caractères particuliers d'expressivité et de mouvement donnent à la composition sa ferveur d'épopée romantique. Ce sens de l'histoire, augmenté du goût archéologique du détail, est manifeste avec les figures duMaréchal de Saxe(Musée du Louvre) et deLouis XIII adolescent (Musée des Beaux-Arts de Dijon).
Prix : 960 €
Artiste : François Rude (1784-1855)
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Bronze
Longueur : 17,5 cm
Largeur : 9 cm
Hauteur : 16,5 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités Alain Giron" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Bronzes Anciens, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités Alain Giron
Antiquaire Généraliste, Objets D'art
Bronze d'après François Rude Barbedienne Cachet De Fondeur
02 54 97 46 00
06 07 57 86 68


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form