l'Acquaiolo, Par Vincenzo Gemito, Bronze Fin Du XIX ème Siècle flag

l'Acquaiolo, Par Vincenzo Gemito, Bronze Fin Du XIX ème Siècle
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"l'Acquaiolo, Par Vincenzo Gemito, Bronze Fin Du XIX ème Siècle"
superbe bronze de l'acquaiolo signé de Vincenzo Gemito.
célèbre bronze représentant un enfant napolitain, juché sur une fontaine et offrant de l'eau.
signé sur l'arrière de la fontaine, Gemito dans un cartouche.
numéroté 31 au dos.
très belle patine couleur médaille, et ciselure d'une grand finesse.
un bronze célèbre qui a contribué a une partie de la célébrité de Gemito.
on retrouve cet artiste dans de nombreux musées à travers le monde et dans de grande collections.

nous livrons et expédions partout, merci de nous contacter pour un devis précis.

Biographie Gemito naît à Naples semble-t-il dans la famille d'un bûcheron tombé dans la misère. Le lendemain de sa naissance, sa mère l'abandonne autourde l'orphelinat de l'Annonciation1où il est recueilli et où on lui donne le nom de Genito (ce qui signifie né), transformé peu après par une faute d'orthographe sur les registres en Gemito. Il est adopté à la fin du mois par un jeune ménage qui venait de perdre un bébé. Le mari meurt quelque temps plus tard, et la mère adoptive, Giuseppina, se remarie avec unmaçon(Francesco Jadiciccio2) et le jeune garçon est encouragé ainsi pendant toute son éducation à se servir de ses mains. Il devient apprenti à l'atelier du peintre et sculpteur académiqueEmanuele Caggianoavant ses dix ans, puis rapidement travaille à l'atelier du sculpteurStanislao Listafaisant preuve d'une grande dextérité et d'une inventivité toujours renouvelée. Il entre à l'âge de douze ans à l'école de l'Institut royal des beaux-artsoù il se lie d'une amitié à vie avecAntonio Mancini. Il fréquente aussi les cours du soir de l'Académie Domenico Maggiore. Sculpture de Vincenzo Gemito "Portrait du peintreVincenzo Petrocelli", 1869 Il réalise la fameuse pièce,le Joueur de cartes(Il giocatore di carti), à seulement seize ans. Elle est fort remarquée lorsqu'elle est exposée à la Promotrice de Naples, à tel point que le roiVictor-Emmanuel IIl'achète pour être exposée de manière permanente aumusée de Capodimonte. En 1871, il gagne le premier prix du concours des beaux-arts de Naples, ce qui lui donne le droit d'une bourse pour étudier àRome, grâce à son œuvreJoseph vendu par ses frères(qui est remarquée parDomenico Morelli) et à la sculpture deBrutus. En 1873, il fait la connaissance de Mathilde Duffaud, docile et soumise, qui devient son modèle dans son atelier deCapodimonte, sur la colline du Mojarello. Il réalise plusieurs bustes et portraits:Francesco Paolo Michetti, Domenico Morelli,Verdi, Guido Marsavi, fils du préfet et mécène Diomede Marsavi, etc. En 1877, Gemito s'installe àParisoù il tisse des liens étroits avec l'artiste académiqueMeissonier, porté aux nues par les officiels de laIIIe Républiquenaissante. Il fait venir Mancini et Mathilde Duffaud. Gemito expose dans divers salons, ainsi qu'à l'exposition universelle de 1878. Il fait le portrait en argent deBoldiniqui résidait à Paris et dubarytonJean-Baptiste Faure. Il rencontre un grand succès en présentant auSalonlePetit pêcheur napolitainqu'il a mis plusieurs années à perfectionner. Gemito est désormais un sculpteur célèbre. Il expose une sculpture représentantFederico de Madrazo, ce qui lui vaut une médaille de troisième classe au Salon. L'année suivante, il expose au Salon une statuette de bronze figurant Meissonier et gagne une médaille de deuxième classe1. Il retourne àNaplesen 1880, où il travaille à son fameuxVendeur d'eau3.En avril 1881, Mathilde Duffaud meurt de façon précoce. Gemito s'installe quelque temps àCaprioù il épouse l'année suivante Anna Cutolo (diteNannina) qui devient son inspiratrice et lui donne une fille en 1885, Giuseppina. En 1883, il installe sa propre fonderie, via Mergellina à Naples. En 1887, il réalise sur commande une statue demarbredeCharles V, empereur duSaint-Empire romain germanique, qui doit être érigée devant lepalais royal de Naples. Le marbre est une matière que Gemito n'apprécie guère et il est peu satisfait du résultat, si bien qu'il tombe peu à peu dans une gravedépression nerveuseavec des périodes hallucinatoires et s'enferme dans un petit appartement pour ne sortir épisodiquement que pour des séjours dans une clinique psychiatrique. Entre-temps pourtant les honneurs pleuvent: il remporte le grand prix de sculpture à Paris en 1889 et en 1890, le diplôme d'honneur d'Anversen 1892, de nouveau le grand prix de la sculpture à Paris en 1900.Gabriele d'Annunzioprononce un vibrant hommage en 19004. Mais pendant ces années, il travaille surtout le dessin et vit en reclus. C'est laduchesse d'Aostequi le convainc de participer à la VIIIe biennale de Venise avec des dessins de gens du peuple de Naples qui lui rendent sa célébrité. Il ne reprend aussi la sculpture qu'en 1909. Son goût est petit à petit influencé par lesymbolisme. À la fin de sa vie, il se tourne vers l'orfèvrerie, travaillant l'or et l'argent. Ses pièces d'orfèvrerie délicates sont fort admirées aujourd'hui. En 1952, un timbre de la poste italienne célèbre le centenaire de sa naissance.
cf wikipedia.
Prix : 4700 €
Artiste : Vincenzo Gemito 1852-1929
Epoque : 19ème siècle
Style : Autre style
Etat : Parfait état

Matière : Bronze
Largeur : 19 cm
Hauteur : 54 cm
Profondeur : 17 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antoine Claeys - Maison du XVème" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Bronzes Anciens, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antoine Claeys - Maison du XVème
antiquaire généraliste
l'Acquaiolo, Par Vincenzo Gemito, Bronze Fin Du XIX ème Siècle
06 85 53 27 42


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form