Jan Toorop (1858-1928) La Parabole De La Femme Courbée flag

Jan Toorop (1858-1928) La Parabole De La Femme Courbée
Agrandir les 2 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Jan Toorop (1858-1928) La Parabole De La Femme Courbée"
Jan TOOROP (1858-1928) La parabole de la femme courbée Mine graphite Annoté "Lucas:13.6-17" en bas à gauche Signé en bas à gauche Ce peintre et graveur, natif de Java (alors territoire des Indes néerlandaises), arrive en Hollande à 14 ans. Il prend des cours de dessins dès 1875 auprès H.J. van der Weele, à La Haye. À 23 ans, il entre à l'académie des Beaux Arts d'Amsterdam, où il suit notamment les leçons d'Auguste Allebé, directeur de l'Académie. En 1882, il suit les cours de l'académie des Beaux Arts de Bruxelles. Il y passe une année, avant de partir en voyage à Paris, en Italie et à Londres où il réside douze mois. Il y rencontre plusieurs fois Whistler et se déclare impressionné par Turner. Puis il s'établit à Amsterdam. Membre du Groupe des XX dès 1884, il expose avec le groupe d'Henri de Groux. En 1886, il réalise ses premiers tableaux pointillistes. En 1888, il s'intéresse à l'œuvre de Toulouse-Lautrec. Mais en 1891 il conçoit ses premières toiles symbolistes. L'année d'après, il participe au premier Salon de la Rose Croix et adhère au groupe rosicrucien. Il débute aussi la réalisation d'œuvres gravées. Plus tard, en 1896, il reçoit ses premières commandes de couvertures de livres. Il expose à la Sécession de Vienne en 1902. Il remporte la médaille d'argent à l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Sa fille, Charley Toorop, est également peintre. Ce dessin illustre la guérison miraculeuse d'une femme, un jour de sabbat. Toorop a choisi de représenter le moment même où le Christ, bras levé, guérit la femme, qui lâche ses cannes. Au même moment, la foule éclate de joie et les grands Prêtres s'indignent. Cet épisode est rapporté dans l’Évangile de saint Luc, chapitre 13 « 10 Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat. 11 Et voici, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser. 12 Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité. 13 Et il lui imposa les mains. A l'instant elle se redressa, et glorifia Dieu. 14 Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait opéré cette guérison un jour de sabbat, dit à la foule : Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. 15 Hypocrites ! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne, pour le mener boire ? 16 Et cette femme, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat ? 17 Tandis qu'il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient confus, et la foule se réjouissait de toutes les choses glorieuses qu'il faisait. » Dimensions: 10 x 15,5 (dessin), 32 x 37 (cadre) Prix: 3200 euros
Prix : 2900 €
Artiste : Jan Toorop (1858-1928)
Epoque : 20ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Mine graphite sur papier
Longueur : 15,5 cm
Hauteur : 10 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie Chaptal" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Dessins, Art moderne"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie Chaptal
Arts graphiques - dessins et tableaux anciens
Jan Toorop (1858-1928) La Parabole De La Femme Courbée
06 44 08 11 58


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form