Gerard Jean Galle, Paire De Candélabres En Bronze Doré d'époque Empire Restauration flag

Gerard Jean Galle, Paire De Candélabres En Bronze Doré d'époque Empire Restauration
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Gerard Jean Galle, Paire De Candélabres En Bronze Doré d'époque Empire Restauration"
Paire de candélabres Empire en bronze ciselé et doré. Modèle composé d'un grand flambeau sur lequel se greffe des bras de lumière à 3 feux, celui du haut équipé d'une flamme amovible. Piétement à larges palmettes, feuilles d'eau disposées autour de la tige en forme de balustre et godrons qui ornent à la fois les pieds circulaires et les bobèches en forme de vase. Modèle crée dans les années 1807-1808, nos candélabres sont une production datant de la Restauration par Gérard Jean Galle successeur de son père Claude Galle.

Claude Galle (1759-1815), bronzier et fondeur-ciseleur, reçu maître en 1786 et actif rue Vivienne, fournit le Garde-Meuble de la Couronne sous Louis XVI mais aussi et surtout, sous l’Empire. Il effectue notamment des livraisons pour les châteaux des Trianons, de Fontainebleau, de Saint-Cloud, de Compiègne et du palais des Tuileries.

Son fils Gérard-Jean Galle ((1788-1846) lui succède en 1815 après une brillante carrière dans les armées Napoléoniennes en reprenant l'atelier installé rue Vivienne à Paris. (En 1810, Claude Galle avait fait la requête que son fils soit relevé des ses obligations militaires pour l'aider, il fallut attendre la chute de Napoleon et la mort du père pour que Gérard Jean reprenne la direction des affaires). Il perpétua avec succès la tradition familiale en créant de spectaculaires objets d'art en bronze en éditant des modèles de son père et de nouvelles créations comme notre pendule. En 1819, ses créations sont récompensées à l'Exposition des produits de l'industrie organisée au Louvre où il remporte une médaille d'argent pour ses horloges et ses luminaires en bronze. Il devient par la suite fournisseur de la couronne et de la plus haute aristocratie (duc de Richelieu, le marquis de Martel, le vicomte de la Rochefoucauld). La Révolution de Juillet de 1830 et l'avènement des Orléans au pouvoir nuisent à ses affaires. Il meurt ruiné en 1846.
Nos bougeoirs reprennent avec des variantes le modèle du Château de Fontainebleau, acquis auprès de Claude Galle en 1806-1807 (17 paires) pour les appartements des Princes et hauts dignitaires au Château de Fontainebleau (cf L'heure, le Feu, la Lumière - les bronzes du mobilier national, page 63).
et ils sont identiques à une paire de bougeoirs portant les marquess du Palais de Saint Cloud, que nous avons vendue fin 2017. (http://www.gslr-antiques.com/boutique/luminaires/bougeoirs-galle-saint-cloud.php)

Ce modèle se distingue par sa grande sobriété ainsi que une excellente qualité d'exécution. Notamment, ils sont composés de 26 pièces indépendantes (signe de la qualité du modèle), intégralement en bronze doré au mercure en mat et brillant (bronze seulement, pas de parties en laiton).

Excellent état, dorure remarquablement conservée, sans usure. complet de toutes ses bobêches. une tige filetée d'assemblage interieur remplacée.

Hauteur 51cm D’autres objets disponibles sur www.gslr-antiques.com
Prix : 2900 €
Artiste : Gérard-jean Galle (1788-1846)
Epoque : 19ème siècle
Etat : Excellent état

Matière : Bronze doré
Hauteur : 51cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"GSLR Antiques" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Chandeliers-Candélabres , Empire - Consulat"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
GSLR Antiques
Antiquaire multi-spécialiste - du XVIIIe au XXe.
Gerard Jean Galle, Paire De Candélabres En Bronze Doré d'époque Empire Restauration
+33658910924


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form