Pendule Au Carrousel, d'époque Empire, Vers 1805 flag

Pendule Au Carrousel, d'époque Empire, Vers 1805
Agrandir les 1 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Pendule Au Carrousel, d'époque Empire, Vers 1805 "
D’un modèle rare, la pendule, intégralement composée de bronzes ciselés et dorés, se présente sous la forme d’un piédestal de forme hexagonale à pans coupés abritant un mouvement affichant en façade un cadran circulaire émaillé blanc signé DE BELLE, RUE SAINT HONORE A PARIS. Les heures sont indiquées en chiffres romains et les minutes en chiffres arabes. Un riche répertoire inspiré de l’antique orne ce piédestal : griffons ailés, putti musiciens, cornes d’abondance, palmettes à enroulements et rosettes, et, flanquant les petits côtés, deux têtes de cheval, ciselées en ronde bosse, supportant chacune une « pique » enrichie à la base d’une corolle de feuilles d’eau lancéolées, et ponctuée d’une tablette à anneau pour l’une, et d’une couronne de laurier surmontée d’une banderole portant la mention – PRIX DU VAINQUEUR – pour la seconde. Un imposant manège, structuré autour d’une colonne centrale richement ciselée et terminée d’une boule, singularise la pendule. Trois putti chevauchant des cygnes, l’un ailé, le second coiffé du casque de Mercure, et le troisième vêtu à la manière d’un « fou du roi », tentent chacun de saisir l’anneau de la tablette au moyen d’un objet à pointe courbe. La pendule repose sur une base hexagonale en ressaut à décor de frise alternant palmettes stylisées et fleurons. Un mécanisme à ressort que l’on peut remonter au moyen d’une clef dont l’accès est visible au niveau du pan coupé arrière droit du piédestal permet la mise en mouvement du carrousel. Celui-ci se déclenche soit au moment des sonneries, soit « hors sonneries » en actionnant un petit levier visible sous l’accès de la clef. Jean-François De Belle fut reçu Maître Horloger à Paris en 1781. Il était établi rue Saint-Honoré en 1787. Un modèle très proche du nôtre est conservé au sein de la collection de pendules du Musée François Duesberg à Mons en Belgique , se singularise simplement par un cadran différent et surtout par la présence de la mention Nicolas Esterhazy, SOUVENIR D’ENFANCE, visible sur la base en façade. A signaler également une pendule du même type, signée VAILLANT A PARIS, faisait partie des collections de la comtesse Valtesse de La Bigne Ville d’Avray (1859-1910), aujourd’hui conservée en mains privées. Une autre exemplaire semblable fut présenté à Drouot le 15 septembre 2016 ( Mac-Arthur Kohn lot 83).Elle provenait de l’ancienne collection de lamarquise de Tweeddale.
Prix entre : 35000 - 50000 €
Artiste : Jean-françois De Belle, Rue Saint-honoré, Paris
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Bronze doré
Largeur : 23 cm
Hauteur : 50 cm
Profondeur : 18 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Gallery de Potter d'Indoye" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Pendules Anciennes, Empire - Consulat"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Gallery de Potter d'Indoye
Mobilier, objets d'art et tableaux du XVIII et du 1er Empire.
Pendule Au Carrousel, d'époque Empire, Vers 1805
000 32 (0)9 252 40 20
0032 (0) 475 75 30 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form