objet vendu

Canne Ancienne Du 19e Siècle,pommeau En Ivoire

Canne Ancienne Du 19e Siècle,pommeau En Ivoire
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Canne Ancienne Du 19e Siècle,pommeau En Ivoire "
Canne de ville représentant un Boer se battant avec un roi lion, ce pommeau sculpté et en ivoire. Le fût en bois exotique probablement acajou?. La férule en laiton et le talon en acier. Époque du XIXe siècle. État général bon à signaler le fût a été repoli et ciré à la cire d'abeille, quant aux pommeau il a sa patine d'origine avec des traces de vieillissement naturel. Dimension: Largeur du pommeau 5,9 cm. hauteur du pommeau i comprit sa bague 9,8 cm. Diamètre de la bague 1,9 cm. Longueur totale de la canne 87 cm. probablement un travail Allemand ou de la Hollande. Le sujet de cette canne n'est pas courant on peut même dire assez rare. HISTORIQUE DES BOERS: ----------------------- Boers sont les descendants des colons d'origine néerlandaise, allemande et française qui, à partir du XVIIe siècle, vont progressivement occuper la région du cap de Bonne-Espérance. Le 6 avril 1652, au commandement de cinq navires de la compagnie néerlandaise des Indes orientales (nommés Reijer, Oliphant, Goede Hoop, Walvisch, Dromedaris), le capitaine Jan van Riebeeck débarque dans la baie de la Table près de la péninsule du Cap de Bonne-Espérance, à la pointe sud-ouest de l'Afrique. C'est avec quatre-vingt-dix pionniers dont seulement huit femmes qu'il fonde Le Cap, la cité-mère de la future République d'Afrique du Sud, alors simple comptoir commercial sur la route des Indes. Un Boer dans le veld sud-africain (1806). Jan van Riebeeck ne devait pas établir une colonie mais un établissement relais pour les navires en route vers les Indes orientales. Néanmoins, pour augmenter la production agricole de la colonie afin de nourrir la population et assurer le ravitaillement des navires, il recommanda que des colons soient libérés de leurs obligations vis-à-vis de la compagnie et autorisés à s'installer comme fermiers au Cap et à commercer. C'est en février 1657 que la compagnie délivra ainsi ses premières autorisations à neuf (ex-)employés pour s'établir librement le long de la rivière Liesbeek. Ceux-ci allaient créer une classe de propriétaires néerlandais de fermiers libres (vrijburgher ou « francs-bourgeois ») appelés simplement burghers puis plus tard Boers. Développement et autonomie des Boers[modifier | modifier le code] Une Hartebeesthut, maison de boue séchée, habitation des Trekboers dans le Karoo. La société des Boers se développe d'abord dans le cadre d'une économie agricole, fondée sur la culture de la vigne et du blé et l'esclavage. En 1688, 238 huguenots, chassés de France par la révocation de l'Édit de Nantes, rejoignent les 800 habitants néerlandais de la colonie du Cap et développent la viticulture sur des terres riches en alluvions, dans la vallée d'Olifantshoek. En 1706, les colons néerlandais expriment pour la première fois leur défiance envers le gouvernement colonial. Le jeune Hendrik Bibault refuse notamment d'obéir aux injonctions d'un juge arguant du fait qu'il n'était plus Néerlandais mais Africain (Afrikaner). La Compagnie décide alors de stopper l'immigration néerlandaise dans la colonie et d'imposer une administration civile, commerciale et fiscale de plus en plus procédurière afin de planifier l'économie locale. Cette politique restrictive encourage malgré elle l'esprit libertarien des colons libres et des paysans néerlandais natifs de la colonie, dorénavant appelés Boers.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Cannes Anciennes

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie Cannes aux pommeaux de Dandy
Cannes-Tabatière en corozo-objets de vitrine

Canne Ancienne Du 19e Siècle,pommeau En Ivoire
0041 79 2881125


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form