Chez la Modiste Estampe 29/100 par Jean Veber flag

Chez la Modiste Estampe 29/100 par Jean Veber
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Chez la Modiste Estampe 29/100 par Jean Veber"
Estampe "Chez la modiste" numérotée 29/100 et signée Jean Veber en bas à gauche.
Estampe en bon état, très légèrement froissée. Sous verre, sous marie-louise, dans cadre Montparnasse.
Dimensions à vue de l'estampe 26,5x34,5 cm.
Dimensions totales, avec cadre, 52x60 cm.

Jean Veber, (1864-1928). Fils d’un dessinateur de l’industrie dentellière, Jean Veber se destine à une carrière de peintre. En 1883, il intègre l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, où il fréquente les ateliers de Cabanel puis de Jules Elie Delaunay. Bien qu’il expose régulièrement au Salon, ses toiles ne rencontrent pas un succès suffisant pour en vivre. Pour s’assurer des revenus décents, il se tourne donc vers le dessin de presse, domaine par lequel qu’il accédera à la reconnaissance.
Sa carrière de caricaturiste naissante va être facilitée par ses relations dans le milieu de la presse parisienne. En effet, son frère Pierre est rédacteur pour le journal Gil Bas, un quotidien fondé en 1879. Les caricatures que Jean réalise pour accompagner les articles de son frère rencontrent le succès et rapidement le duo signe un contrat de deux ans avec le journal. Par la suite, les deux frères collaboreront au Journal, à l’Illustration et au Rire. L’album intitulé les « Veber’s », publié en 1895, rassemble leurs meilleures contributions.
Mais dès 1900, les deux frères décident de poursuivre des trajectoires individuelles. C’est seul que Jean signe un contrat avec l’Assiette au Beurre. Parallèlement à son travail de caricaturiste, Jean Veber s’adonne à l’illustration. Il emploie dès 1893 la lithographie pour la conception de programmes et de livres. La lithographie lui donne aussi l’occasion de diffuser ses propres tableaux, dont l’un des plus célèbres demeure « Les maisons sont des visages ».
Le public apprécie les accents oniriques de des compositions féériques de Veber : le succès faisant (il est décoré de la légion d’honneur en 1907), il reçoit des commandes de grands décors. En 1908, succédant à Forain qui s’est désisté, Jean Veber réalise celui de la salle de la buvette de l’Hôtel de Ville de Paris (elle s’admire aujourd’hui durant les Journées du Patrimoine). Il conçoit également des cartons de tapisseries pour les Gobelins et la manufacture de Beauvais.


Prix : 330 €
Artiste : Jean Veber
Epoque : 19ème siècle
Etat : Bon état

Matière : Papier
Largeur : 60 cm
Hauteur : 52 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités Alain Giron" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Gravures - Estampes, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités Alain Giron
Antiquaire Généraliste, Objets D'art
Chez la Modiste Estampe 29/100 par Jean Veber
02 54 97 46 00
06 07 57 86 68


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form