objet vendu

Pendule "de l'Afrique" Circa 1800

Pendule "de l'Afrique" Circa 1800
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Pendule "de l'Afrique" Circa 1800"
Pendule "de l'Afrique" circa 1800 En bronze ciselé, doré et patiné, à décor d’une africaine assise sur le cadran. Elle est vêtue d’un pagne à plumes. Ses yeux sont émaillés en sulfure bleue. Elle tient un arc à la main gauche te porte un carquois sur son dos. Ses pieds en bronze doré reposent à droite sur une tortue, alors qu’elle est flanquée à gauche par un fauve. Le cadran indique les heures et les minutes en chiffres arabes, par tranche de dix. Les aiguilles dorées sont à motif de fleurs de lys. La pendule repose sur une base ovale à doucine et ressauts, ornée en bas-relief d’une frise de putti africains pêcheurs, chasseurs et cueilleurs, de guirlandes de fruits, de têtes de faunes et de serpents enlacés. Six pieds toupies finement ciselés de feuillage la supportent.
Le dessin original de cette pendule titré « l’Afrique » fut déposé par le fondeur-ciseleur parisien Jean-Simon Deverberie en l ‘An VII (1799). Il est conservé à la Bibliothèque Nationale.
Les pendules « au Nègre » ont connu un succès considérable et durable, marquant, en plein règne du néo-classicisme, les débuts du courant romantique. Elles ont été produites en grand nombre sous le Directoire et sous l’Empire, et même sous la Restauration. Les bronziers s’en sont donnés à cœur joie en multipliant les contrastes entre la dorure et la patine noire destinée à évoquer la peau sombre des personnages, les yeux sont fréquemment peints ou émaillés. Une certaine naïveté se fait jour dans la plupart des pièces et leur confère une saveur particulière. En fait, tous ces « nègres » et « sauvages » sont charmants, bien habillés, plutôt joyeux, bref, très idéalisés, alors que, dans la plupart des cas, leur existence n’avait rien d’idyllique (…)
Les modèles plus luxueux, plus nobles pourrait-on dire, représentent une femme élégante, toujours noire de peau, vêtue d’un pagne, assise avec dignité sur le cadran. L’une d’elles, armée d’un arc, de flèches et d’une lance est accompagnée d’une lionne et d’une tortue et symbolise l’Afrique.
In Pierre Kjellberg, « Encyclopédie de la pendule Française », les éditions de l’Amateur, 1997, pp. 347-348, modèle reproduit pp. 350-351 Dimensions: 45 cm H x 37 cm L

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - pendules anciennes

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie Gilles Linossier
Mobilier et objets d'art du XVIIIème

Pendule "de l'Afrique" Circa 1800
+33 1 53 29 00 18


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form