Gaspard Rigaud (1661 ; 1705) Signé. Rare Paire De Portraits flag


Description de l’antiquite :

"Gaspard Rigaud (1661 ; 1705) Signé. Rare Paire De Portraits"
Gaspard Rigaud (1661 ; 1705) signé. Rare Paire de portraits

Toile d'origine pour le portrait féminin avec l’inscription au dos :
 « Rigaud le Jeune » en 1698.
Toile rentoilée pour le portrait masculin, cm 83 par 65 cm
Très beaux cadres d'époque à l’état d’usage de 107 cm par 102 cm

Je remercie Monsieur Stephan Perreau de sa confirmation
Les paires de Gaspard Rigaud sont rares, le musée Rigaud de Perpignan en possède une depuis peu de temps.
Gaspard s’inspire de son frère Hyacinthe dans ses portraits tout en ayant développé son propre style avec notamment des expressions de mélancolie et de bonhommie dans les visages.

Gaspard Rigaud (1661 ; 1705)

Gaspard Rigaud est le frère cadet de Hyacinthe Rigaud. Ses débuts sont encore mal connus et on le retrouve pour la première fois à Paris le 27 janvier 1692, lorsqu'il épouse Marguerite Caillot

Trois enfants naissent de cette union : le premier, Hyacinthe (1693-1738), a pour parrain son oncle homonyme. Il meurt sans postérité. Une seconde fille naît en 1695 mais décède peu avant 1707. La dernière, Marguerite Élisabeth (1697-1743), épouse le 17 juillet 1715 son second parrain, le peintre Jean Ranc.

En 1695, Gaspard entre officiellement dans l'atelier de son frère afin de l'aider dans sa surcharge de travail. En effet, Hyacinthe rencontrait un succès considérable suite à la réalisation d'un portrait de Louis XIV connu aujourd'hui comme la version de 1695 reprise à de nombreuses reprises par l'atelier jusqu'en 1726.
Gaspard commence par réaliser onze copies, neuf draperies et une tête, et reçoit parfois soixante livres pour une simple copie. En 1698, il gagne près de 425 livres pour l'ensemble de son année, deux fois plus que le peintre Jean le Gros.
Mais le jeune Rigaud vise l'émancipation et travaille pour la bourgeoisie parisienne. Ses portraits, moins chers que ceux de son frère, sont courtisés. Gaspard peint avec les mêmes archétypes que Hyacinthe. Il se présente ensuite à l'Académie royale de peinture et de sculpture où il est reçu le 30 juillet 1701. On lui demande alors les portraits des peintres Raon et Charles Coypel. Il n'a pas l'occasion de les réaliser car il meurt subitement à son domicile. Hyacinthe Rigaud spécifiera, dès son premier testament, vouloir être enterré à côté de son frère qu'il aimait beaucoup.
Son inventaire après décès révèle qu’il laisse près de 250 esquisses et 28 portraits non achevés, attestant de sa pleine activité créatrice. Peu de portraits attestés de Gaspard sont connus. Ils sont la plupart du temps en collection privée et dans des musées, notamment e musée Hyacinthe Rigaud à Perpignan.
 
Prix: 13800 €
Artiste: Gaspard Rigaud (1661 ; 1705) Signé
Epoque: 17ème siècle
Style: Louis XIV - Régence
Etat: Très bon état

Matière: Huile sur toile
Longueur: 83 cm, 107 cm avec le cadre
Largeur: 65 cm, 102 cm avec le cadre

Référence (ID): 1030854
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Galerie PhC" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Portraits, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Galerie PhC
Tableaux et sculptures des XVIIè, XVIIIè et XIXè siècles
Gaspard Rigaud (1661 ; 1705) Signé. Rare Paire De Portraits
1030854-main-6372c17293a88.jpg
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form