Tableau Ancien Scène De Genre Boulangerie Pizzeria Milan Signé Bernardo Biancale Réalisme1899 flag


Description de l’antiquite :

"Tableau Ancien Scène De Genre Boulangerie Pizzeria Milan Signé Bernardo Biancale Réalisme1899"
Tableau ancien, importante huile sur toile signé en bas à droite du peintre Italien Bernardo Biancale daté 1899. Provient du fond d' atelier de l' artiste, cette oeuvre-ci étant l' une des plus importantes et ayant permis au peintre d' être reconnu au salon de Milan en 1899. La peinture représente une scène de genre ou on aperçoit une famille Milanaise dans un four à bois ou pizzeria. L' épouse enfourne un pain dans un four à bois d' où émane la lumière du feu qui vient illuminer les différents visages de la famille; le père comblé par la paternité tenant le dernier né; la petite fille au pied de sa mère émerveillée par la flamme du four à bois et enfin le grand père assis observant avec une fierté perceptible la pérénité de son foyer. Oeuvre dans le style Réaliste du peintre Jean-François Millet avec des touches Impressionnistes, important travail sur la lumière, le clair obscur (chiaro-scuro). Très bel état, une petite restauration, voir photos. Possibilité d' encadrement. Tableau visible à la galerie à Toulouse. Photos supplémentaires disponibles sur demande.


Dimensions : 137, 5 cm / 105 cm.


Bernardo Biancale est né à Sora en Italie le 24 septembre 1869 – le fils du peintre autodidacte Pietro Biancale. Il était le premier-né de dix frères : Vincenzo, Annunziata, Domenico, Filomena, Attilio, Erminio, Restituta, Rocco et un mort-né. Il a eu une jeunesse controversée car, selon certains, il se promenait « jeune négligé, sans un sou en poche ». À l'âge de 19 ans, il s'est inscrit à l'Institut des Beaux-Arts de Naples où il a été enseigné par Gioacchino Toma, Stanislao Lista et Licata qui ont contribué à offrir au jeune étudiant un environnement artistiquement stimulant mais statiquement académique. Dans ses temps libres, il fréquenta l'atelier du menuisier Luigi Fosca, frère du sculpteur beaucoup plus célèbre Pasquale.
Il revint bientôt à Sora après une brève période à Rome. Dans sa ville natale, il est entré en contact avec le groupe de Danois (Zartmann, Kroyer, Peterssen, Mayer-Ross et autres) qui s'étaient installés dans la ville. Il organise sa première exposition personnelle à Sora en 1898 dans sa maison et la même année, il est admis à l'Exposition R. Triennale de l'Académie des Beaux-Arts de Milan. En 1902, il décide de s'installer à Paris, capitale artistique de l'Europe. Il s'installe dans le quartier des artistes de Montmartre et est bientôt rejoint par ses frères Attilio et Erminio. Il épousa Marta, la fille d'un bijoutier de La Rochelle, pour qui il avait exécuté quelques portraits dans le passé. Les frères sont tous rentrés en Italie au début de la Première Guerre mondiale, à temps pour voir leur mère décédée subitement le lendemain. À Sora, il a été chargé de la décoration de l'église de San Rocco et de l'église de S. Andrea Apostolo di Campoli Appennino. Les frères et Marta rentrent en France en 1919 où Bernardo commence à peindre sur toile et à exposer en public. La même année, il rencontre Antonio Valente, le brillant scénographe et compatriote, l'acteur E. Coqueline Il travailla aussi occasionnellement avec Picasso, dont il ne partageait pas le même style pictural et pour lequel il fut l'objet du ridicule de Picasso comme étant encore observateur d'une peinture classique de l'école napolitaine loin des évolutions modernistes dont Paris était imprégné. . Du 17 au 28 mai 1926, il présente à Paris une Exposition d'ouvres anciennes et récentes à la Galerie Bernheim Jeune. La même année, il devient veuf et s'installe avec son frère Erminio à Paris pendant environ deux ans. A cette époque, il rencontre la jeune chanteuse d'opéra Virginia Ventre, dont il tombe amoureux en l'épousant à l'âge de 60 ans. Cela suscite les perplexités de son frère Erminio qui s'inquiète du sort de Bernardo en raison de la mauvaise santé de son mariée de trente ans.Du 9 au 24 juillet 1943, il participe à l'exposition organisée rue de la Paix par la section parisienne de l'Union des Beaux-Arts fascistes dans un Paris encore – peu de temps – occupé par les nazis. Massimo Campigli, Giorgio De Chirico, Filippo de Pisis, M. Fumo, Gino Severini et Mario Tozzi ont exposé avec lui dans la section peinture. Du 15 au 30 septembre de la même année, il expose à la galerie Suzanne Froissard, rue La Boltie. Sa dernière exposition connue était à la Galerie Charpentier, rue du Faubourg Saint Honoré en 1958.
Prix: 4800 €
credit
Artiste: Bernardo Biancale (1859-1869)
Epoque: 19ème siècle
Style: Napoleon III
Etat: Très bon état

Matière: Huile sur toile
Longueur: 137,5
Largeur: 105

Référence (ID): 808834
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"GALERIE AZMENTIS" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Scènes De Genre, Napoleon III"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
GALERIE AZMENTIS
Tableaux du XVIe au XXIe, bronzes et objets de charme
Tableau Ancien Scène De Genre Boulangerie Pizzeria Milan Signé Bernardo Biancale Réalisme1899
808834-main-60ffc365d977e.jpg
0784239920
+33784239920


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form