Portrait De Margaret Broun, Lady Colstoun Vers 1700 ; Provenance De l'Ancien Manoir flag


Description de l’antiquite :

"Portrait De Margaret Broun, Lady Colstoun Vers 1700 ; Provenance De l'Ancien Manoir"
Cette œuvre faisait partie d’une collection de photos de famille et d’objets de famille de l’ancienne famille Broun (Brown) à Colstoun House, la plus ancienne maison familiale d’Écosse. Colstoun fut le siège de la famille pendant plus de 900 ans, depuis la pose de la première pierre, peu après son arrivée en Grande-Bretagne lors de la conquête normande. Le portrait a traversé plusieurs générations à Colstoun avant d'être vendu, avec d'autres objets de famille en 1990. Grâce à ce portrait, les collectionneurs ont la chance d'acquérir un morceau de l'histoire britannique et un vestige évocateur d'un mode de vie scintillant, qui a désormais disparu; l'œuvre est un charmant exemple de portrait de l'époque.

La gardienne est née Margaret Bannatyne, Lady Newhall en 1672. Elle était la fille unique et héritière de James Bannatyne de Newhall (né vers 1645). Le 10 mars 1688, Lady Newhall épousa Robert Broun, 19e Laird de Colstoun (1667-1703) du domaine voisin. Le couple a eu cinq filles (les récits montrent que Lady Colstoun les a emmenées faire leurs études à Édimbourg) et deux garçons. Son mari était le fils cadet de Sir Patrick Broun, 1er baronnet de Coulston, et en épousant Margaret, une héritière, Laird Robert put acheter les anciens domaines de Colstoun à son frère, Sir George Broun de Colstoun, en 1699 lorsqu'il fut forcé pour les vendre à cause de dettes de jeu. Cela a permis à Coulston d'être sauvé pour la famille, mais cela signifiait que les domaines de Newhall devaient être vendus.

Lady Colstoun devait encore souffrir lorsque Robert, âgé de 36 ans, et leurs deux fils, moururent à leur retour du parlement écossais le 31 mai 1703 lorsque leur voiture se renversa dans une rivière sur le domaine de Colstoun ; Lady Colstoun était dans la voiture mais a miraculeusement survécu. La baronnie passa du frère aîné de Robert, Sir George, à un cousin, mais les domaines furent dévolus à Margaret et à sa fille aînée Jean (1688-1751), qui épousa son cousin Charles Broun de Cleghornie, Laird de Cleghornie (né en 1674) en 1705. Christian Broun, héritière de Charles Broun, a épousé le 9e comte de Dalhousie, qui, entre autres, fut gouverneur du Canada de 1819 à 1828. Son fils était le 10e comte et le seul marquis, et gouverneur général de l'Inde de 1847 à 1856.

Le 18 juillet 1706, Margaret épousa le révérend Matthew Reid, ministre de l'Évangile à North Berwick (né en 1668) et le couple eut trois garçons et une fille. Le révérend Reid mourut en 1730 et Margaret trois ans plus tard, probablement à Colstoun, où on savait qu'elle vivait.

La date la plus probable à laquelle le portrait a été peint était vers 1699, lorsque la modèle et son mari ont acheté le domaine Colstoun. Un inventaire du domaine Colstoun à l'époque montre une nette amélioration tant en quantité qu'en qualité des objets de la maison, il est clair que l'argent était disponible et qu'il aurait été opportun de faire peindre un portrait. De plus, l'âge du modèle dans le portrait, ainsi que le style vestimentaire et capillaire, correspondent à cette date.

Cet ancien clan Broun (ou Brown), avait des liens étroits avec la royauté en raison de leur prétendue descendance de la maison royale de France (le chef du clan porte même les trois lys d'or de France). En 1073, Walterus Le Brun, un baron prospère du XIIe siècle, voyagea de France en Écosse à la tête d'une bande de guerriers pour aider le roi Malcolm d'Écosse. De Le Brun est venu Broun et de Broun est venue la version anglicisée, Brown. Documenté comme l'ancêtre des Brouns de Colstoun, il fut témoin d'un instrument de l'Inquisition des possessions de l'Église de Glasgow, réalisé par David Ier, prince (comte) de Cumberland, en 1116, sous le règne de son frère, Le roi Alexandre Ier d'Écosse.

La famille conserve encore aujourd'hui des éléments tels qu'une charte royale émise par le roi David II – qui accorde à David Broun la terre de « Segaryston », par Haddington, en 1358, et une baronnie offerte par Mary, reine d'Écosse, deux siècles plus tard. , les documents anciens ont été conservés dans un état impeccable. Portant toujours les sceaux de cire désignant leurs auteurs royaux, celui portant le sceau du roi Jacques VI en 1625 conserve le détail du sceau des deux côtés. Il existe même une lettre d'Oliver Cromwell datant de 1648. La collection comprend également des documents sur le temps passé par la famille Broun en Inde, où Christian Broun vivait avec son mari George Ramsay, le 9e comte de Dalhousie, alors qu'il était commandant en chef.

La légende raconte que l'histoire de la poire Colstoun du domaine remonte au XIIIe siècle, lorsque les Broun reçurent « la poire » de Hugo de Gifford, un sorcier réputé. Les Brouns protègent cette poire depuis des siècles.

Notre tableau, ainsi que d'autres portraits et peintures ancestraux, des meubles indo-européens et des objets de famille, 784 lots au total, ont été vendus par Sotheby's lors d'une vente de deux jours les 21 et 22 mai 1990 afin de récolter des fonds pour démolir l'aile victorienne. de Colstoun House et redonner au reste du manoir son aspect d'origine des XVIe et XVIIe siècles. Tirés de la succession de feu Colin Broun-Lindsay, un descendant de Dalhousie, les « Meubles, peintures, aquarelles et gravures, céramiques et verres, armes et armures indiennes et trophées » ont tous été dispersés.

Le tableau a été inspecté personnellement par le professeur J Douglas Stewart, professeur d’histoire de l’art à l’Université Queen’s, Canada dans les années 1980 – il est inclus dans son livre « Sir Godfrey Kneller et le portrait baroque anglais », publié en 1983.

Situé dans un cadre en feuilles de gesso finement sculpté et prêt à accrocher.

Sir Godfrey Kneller (1646-1723) fut l'un des portraitistes les plus éminents d'Angleterre à la fin du XVIIe siècle. Il a peint sept monarques britanniques (Charles II, Jacques II, Guillaume III, Marie II, Anne, George I et George II) et, en 1715, il fut le premier artiste à être nommé baronnet.

Il est né en Allemagne mais s'est formé à Amsterdam et a étudié en Italie avant de s'installer en Angleterre en 1676. Vers la fin du siècle, après la mort de Peter Lely et de John Riley, Kneller est devenu le principal portraitiste de Grande-Bretagne et le peintre de la cour. Monarques anglais et britanniques de Charles II à George I. Il dirigeait un grand studio très fréquenté et prospère à Londres et employait de nombreux assistants, établissant ainsi une routine qui permettait de produire un grand nombre d'œuvres. Son nom est devenu synonyme du portrait britannique à l'époque et il a acquis une grande notoriété ; et d’innombrables autres artistes s’efforçaient d’imiter son style. Il mourut de fièvre à Londres en 1723 et un mémorial fut érigé dans l'abbaye de Westminster.

Provenance :
Margaret, Lady Colstoun et par descendance au sein de la famille de Colstoun House ;
Vente Sotheby's 21 et 22 mai 1990

Mesures :
Hauteur 138 cm, Largeur 121 cm encadré (Hauteur 54,5", Largeur 47,75" encadré)
Prix: 7 950 €
Artiste: Entourage De Godfrey Kneller (1646-1723)
Epoque: 18ème siècle
Style: Louis XIV - Régence
Etat: Très bon état

Matière: Huile sur toile
Largeur: 121
Hauteur: 138
Profondeur: 8

Référence (ID): 1362781
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Titan Fine Art" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Portraits, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Titan Fine Art
Tableaux Européenes et Britanniques 17ème au 20ème siècle
Portrait De Margaret Broun, Lady Colstoun Vers 1700 ; Provenance De l'Ancien Manoir
1362781-main-667bf9851435e.jpg
+44 (0) 208 653 9582
+44 (0) 7875 412 111


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form