Manufacture du Creusot ou Baccarat - rare paire de vases Médicis à violettes - cristal d'époque Restauration, Louis Philippe - style Troubadour, néogothique flag


Description de l’antiquite :

"Manufacture du Creusot ou Baccarat - rare paire de vases Médicis à violettes - cristal d'époque Restauration, Louis Philippe - style Troubadour, néogothique"
Visible sur Paris. Remise en main propre possible sur la capitale et sa banlieue. Frais de port : 20€ pour la France. Me contacter pour l'Europe et le monde.

Paire de vases Médicis

Cristal moulé et taillé
Dimensions : H. 13 ; D. 9 (au col) (cm.)
Creusot, ou Baccarat vers 1820 - 1840

Charmante et peu courante paire de vases dits "à violettes" compte tenu de ce format. Forme Médicis, reposant sur un piedouche décoré d'une résille en rosace. La partie haute est ornée d'une frise d'ogives. La lèvre est fortement godronnée.

Ce modèle est répertorié dans le catalogue des productions communes de Saint Louis et de Baccarat en 1840 sous la dénomination "gothique". Cependant, ce modèle est produit antérieurement par la manufacture du Creusot

La manufacture du Creusot
Le cristal est un quasi monopole anglais au XVIIIe siècle, c'est pourquoi Louis XVI, cherche à faire produire à l'industrie nationale tous les objets importés, et crée une Cristallerie, sous le patronage de la reine Marie-Antoinette. La direction en est confiée à MM. Lambert et Boyer, d'Autun, et la fabrique installée à Sèvres.

Mais les directeurs s'aperçurent bientôt que, pour rivaliser avec les cristaux anglais, il était nécessaire que la Cristallerie fût placée à proximité d'un centre leur procurant le combustible à un prix plus bas qu'à Paris. Après de sérieuses études faites sur place, ils décidèrent de transférer leur Cristallerie au Creusot.
Et, dès 1785, la construction du nouvel établissement était commencée.

On peut se demander pourquoi fut choisie la houillère de Montcenis plutôt qu'une autre pour l'installation de la Cristallerie de la Reine.
Pour plusieurs raisons. La première, c'est que la mine du Creusot était connue en haut lieu pour avoir du charbon excellent qui alimentait déjà la Fonderie Royale, c'est ensuite, parce qu'il y avait, dans le voisinage immédiat, des carrières de sable convenant parfaitement pour l'emploi envisagé (La rue de la Sablière conduisait à ces carrières situées sur la place de la Molette).
A ces causes, il faut en ajouter une autre : le bon minerai de plomb qu'on trouvait aussi dans les environs, à Saint-Prix-sous-Beuvray, et qui fut utilisé dans la fabrication des cristaux. 
(Association Pilonet)

Rapport de condition : 
En excellent état sous tous les angles visibles, mais égrenures sur les dessous 
Prix: 380 €
Epoque: 19ème siècle
Style: Louis Philippe-Restauration-Charles X
Etat: Bon état

Matière: Cristal

Référence (ID): 1285453
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Galerie Vendémiaire" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Cristal, Louis Philippe-Restauration-Charles X"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Galerie Vendémiaire
Néoclassicisme, provenances, objets d'art, décoration et curiosités
Manufacture du Creusot ou Baccarat - rare paire de vases Médicis à violettes - cristal d'époque Restauration, Louis Philippe - style Troubadour, néogothique
1285453-main-65d358f81f411.jpg
+33 6 66 62 94 52


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form