La Ruade - Auguste Vimar 1851 - 1916 flag


Description de l’antiquite :

"La Ruade - Auguste Vimar 1851 - 1916"
Époque
1906 pour le chef modèle
École
École provençale de dessin et peinture animalière
Dimensions
Hauteur : env. 32 cm
Longueur de la terrasse : 41,5 cm
Largeur de la terrasse : 18 cm
Signature
Signé sur le motif : A. Vimar
Sur le rebord de la terrasse niveau de la signature figure l’inscription MUSY-TORINO.
En 1707, la bijouterie Musy voit le jour à Turin, en Italie, et devient au fil des années et des siècles, l’une des plus prestigieuses d’Europe. La famille MUSY fabrique des joyaux, collectionne les œuvres d’art… et parfois s’en sépare.
Signature du fondeur sur le petit côté de la terrasse : SIOT-PARIS 
Ainsi que le numéro Y593

Rare épreuve en bronze à patine médaillée, reposant sur une terrasse rectangulaire.
Le bronze est en bon état. À noter toutefois une fragilité au niveau des deux paturons de la jument,
due au fait que tout le poids du cheval et de l'un des chien, repose uniquement sur ces deux seuls points.
Le bronze est complet.

Auguste VIMAR, sans prétention, placide. Un véritable érudit, d’une intelligence fine, il déborde d’un humour qui transparait dans tant de ses dessins que dans ses sculptures. Regardez la Ruade ! Qui aurait pensé à ciseler une scène aussi cocasse et burlesque ? Il dessine pour le Figaro Illustré, mais aussi pour Mon Journal, Rire, Soleil du dimanche,  autant d'hebdomadaires au succès national ! Il ne se contente pas de cela. Chez les plus grands éditeurs parisiens, Delagrave, Mame, Laurens, Fleury, il illustre 22 albums pour enfants. Parfois même, il s'essaie à la plume et aux crayons, comme avec Boy de Marius Bouillabès, ou son drolatique Poule à Poil, qui sont de vrais succès d'édition. D’un trait net et incisif il trace toutes sortes d’affiches, et réalise, en plus de ses tableaux, de délicieux tableautins à destination des plus jeunes. Toujours de belle humeur, doué d’une verve étincelante mise en valeur pas un accent qui chante le soleil et les cigales, Auguste, n’a jamais pris la grosse tête, que son succès parisien aurait pourtant pu lui donner ! Modeste et sans prétention, il avance paisiblement dans la vie, et n’aime rien tant que travailler dans le silence de son atelier, entouré de ses chats et chiens.
C'était au tournant du siècle dernière siècle, alors qu’il était à l’apogée de son art, son ami Jean-Léon GÉRÔME peintre orientaliste et sculpteur , l’enjoignait de se lancer dans la sculpture. En 1901, il nous présente un tordant philosophe, sous la forme d’un âne couché !
En 1902, il cisèle un Cheval échappé, puis un Âne qui brait, un presse-papier à qui il a donné la forme de ses chiens préférés, un Cheval au trot, quelques petites statuettes délirantes et, en 1906, cette incroyable Ruade, véritable prouesse technique tant pour le sculpteur que pour le fondeur ! Mais la réputation de la maison SIOT-DECAUVILLE qui n’est pas à faire, s'en est parfaitement acquitté. Cela vous surprendrait-il si je vous disais que ses trop rares bronzes révèlent une force et un rare talent ? Et comme il avait de l’esprit jusqu’au bout de son ébauchoir, ses sculptures rencontrèrent le même succès que ses illustrations !

Pour aller plus loin : https://www.lestresorsdegamaliel.com/sculptures/498-ruade-a-vimar.html

COPYRIGHT
 
Prix: 2 650 €
credit
Artiste: Auguste Vimar 1851 - 1906
Epoque: 20ème siècle
Style: Autre style
Etat: Bon état

Matière: Bronze
Longueur: 41.5
Largeur: 18
Diamètre:
Hauteur: 32
Profondeur:

Référence (ID): 1270177
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Les Trésors de Gamaliel" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Bronzes Animaliers, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Les Trésors de Gamaliel
Bronzes d'édition & Peintures XIXème début XXème
La Ruade - Auguste Vimar 1851 - 1916
1270177-main-65b29f453936e.jpg
06 38 91 53 60


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form