objet vendu
line

Ponteuse, / Voyelle, JB SÉNÉ (attrib), vers 1785, époque Louis XVI,

Vendu
Ponteuse, / Voyelle, JB SÉNÉ (attrib), vers 1785, époque Louis XVI,
photo(s) supplémentaires.

Description de l’antiquite :

"Ponteuse, / Voyelle, JB SÉNÉ (attrib), vers 1785, époque Louis XVI, "
Belle et rare chaise à jeu dite “voyelle” ou “ponteuse”, modèle pour “dame”, de l’époque Louis XVI, vers 1785, en bois peint gris d’origine. Cette chaise est une “voyelle” qui ne possède pas de casier relevable dans l’appui des mains et bras pour y ranger les accessoires à jouer, les dames regardaient sans jouer. 

Après la fin du règne de Louis XIV, la société française, noblesse et bourgeoisie, retrouve des plaisirs étouffés durant les dernières années du grand roi ; cette société s’adonne alors dans des réceptions et des soirées aux plaisirs de jeux très nombreux dont certains réputés pour des mises d’argent quand ce ne sont pas des enjeux de sommes très importantes, les célèbres tric-trac, pharaon, manille, l’hombre ou le whisk en font partie comme tant d’autres, jeux largement expliqués dans des ouvrages des époques Louis XV et Louis XVI au 18e. 

Le modèle bas des ponteuses ou voyelles permettait aux dames de regarder en s’agenouillant ne pouvant, par commodité et convenance, s’installer à califourchon comme les hommes. 

Le siège est recouvert d’un beau tissu soyeux aux motifs à médaillon central d’un panier fleuri, dans un bel entourage de fleurs et de feuillages de style Louis XVI, à signaler deux très petites taches sur la partie basse au tissu. 
La garniture intérieure du siège est à l’ancienne avec son sanglage en chanvre d’origine, 2 contreforts ajoutés anciennement,  comme d’usage, renforcent la position inclinée des pieds arrières, inclinaison permettant l’équilibre de ces sièges.

**Estampille attribuée: une trace d’estampille très écrasée est présente dont on peut retrouver (très peu aisément) 3 lettres …ENE… sans doute JB SÉNÉ, ce siège étant parfaitement conforme à sa production à l’identique de celui-ci achetée par la cour en complément de celle de G. Jacob. 
JB Séné menuisier ébéniste de talent avait fourni un ensemble des mêmes voyelles ou ponteuses pour dames, identiques exactement à celui-ci, dans le mobilier offert par Louis XVI en 1789 à Madame Elisabeth sa sœur pour meubler son château personnel de Montreuil à Versailles dans le goût du jour. 
Siège de belle qualité authentique et rare qui mérite un grand intérêt. 

Dimensions : 
-  Hauteur : 93 cm
- L’appui des bras et mains au sommet : 50 cm de largeur x 11 cm de profondeur 
- Largeur aux montants du dos : 35 cm
- Assise pour les genoux : 47 cm à l’avant, 36 cm en arrière, 41 cm de profondeur 
- Hauteur du sol à l’assise 32,5 cm

Toute demande par mail  fait l’objet  d’une réponse très rapide. 
Bien veiller de vérifier dans vos courriers indésirables

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - chaises - tabourets

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram

Noblesse des Grands Siècles Valérie Pagé
⚜️ Antiquités, Tableaux, Objets Précieux, Meubles du XVIIIème⚜️

Ponteuse, / Voyelle, JB SÉNÉ (attrib), vers 1785, époque Louis XVI,
1162986-main-64b5ab2f2d85f.jpg
06.03.85.86.03


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form