Zoo de papier. 500 ans d’art naturaliste

Cet ouvrage retrace le rôle multiple et crucial joué par l’illustration d’histoire naturelle depuis le xvie siècle. Les œuvres marquantes des plus grands illustrateurs – John James Audubon et ses oiseaux, Maria Sibylla Merian et ses insectes – côtoient les planches, moins connues mais tout aussi fascinantes, d’un grand nombre de manuscrits, journaux et livres rares.

Leurs auteurs œuvraient avec passion à une collection des merveilles de la nature. Oiseaux, insectes, mammifères, reptiles et poissons étaient pour eux autant de trésors, ainsi que les créatures les plus infimes que le microscope transformait en monstres fascinants. Savants et mécènes s’enthousiasmèrent d’abord pour la faune et la flore exotiques avant de redécouvrir la faune sauvage et domestique de leurs campagnes – jusqu’aux cochons et aux mites.

Charlotte Sleigh éclaire l’évolution des enjeux et du style de l’image en histoire naturelle, depuis les alphabets animaliers jusqu’aux extraordinaires créations des naturalistes qui, aux XVIIIe et XIXe siècles, voulurent consigner et classifier le monde vivant. Elle rend hommage aux peintres et coloristes oubliés qui, aux côtés des artistes les plus fameux, contribuèrent à inventorier, définir et donner à voir la vie animale sur le papier. De cette immense entreprise, elle pointe aussi les contradictions : les naturalistes furent souvent d’avides chasseurs, et c’est par la mort de l’animal que s’ouvrait la vie éternelle du spécimen.

Auteur: Charlotte Sleigh

Éditions : Citadelles & Mazenod