Paris, la quintessence du meuble au XIXème.

Malgré les bouleversements du début du XIXème siècle, Paris redevient vite le centre européen du mobilier et du design, position qui va se renforcer au cours du siècle. Encouragé par les régimes royaux et impériaux, exposé dans les plus grands salons internationaux, et collectionné par des aristocrates de tous pays, des banquiers et des industriels nouvellement fortunés, le mobilier parisien est, durant la seconde moitié du XIXe, synonyme de luxe et de savoir-faire raffiné.

Les fabricants de meubles s’inspirent de différentes périodes historiques et sources culturelles pour créer de nouvelles formes qui à la fois correspondent aux goûts éclectiques des amateurs du XIXème et répondent aux exigences de confort et de commodité des amoureux du luxe.
S’appuyant sur le talent et les techniques de leurs prédécesseurs, qui ont façonné le mobilier français pendant l’Ancien Régime, les créateurs exploitent aussi les avancées techniques et de nouveaux matériaux. Ils produisent ainsi quelques-unes des œuvres les plus créatives et inventives jamais réalisées, surpassant souvent en qualité les générations passées.

Néanmoins, beaucoup de ces créateurs et leurs œuvres ont souffert d’une mauvaise réputation dans l’histoire de l’art du XXe siècle et restent méconnus. Ce livre veut redonner ses lettres de noblesse au mobilier de luxe parisien du XIXème à travers les heures de gloire du Second Empire et de la Belle Époque jusqu’aux années 1920 et l’avènement du modernisme.

Auteur: Christopher Payne

Editeur: Monelle Hayot