Les maximes assassines du comte de Bussy-Rabutin

En 1666, Roger de Rabutin, comte de bussy, banni de la Cour par le Roi Soleil, regagne ses terres bourguignonnes. Il entreprend alors de créer dans son château un décor unique en son genre…

Ce propriétaire quelque peu excentrique, cousin de Madame de Sévigné, dédie une grande partie de sa vie à sa carrière militaire, qui va le mener au grade de lieutenant du roi. Roger de Bussy, à qui l’on prête des moeurs légers et dissolus, bien que reconnus par tous pour ses talents militaires, ne réussira jamais à se faire accepter comme gentil homme à la cour. Embastillé, puis relâché, son écrit « histoire amoureuse des gaules », où il décrit, avec autant de malice que d’esprit, les moeurs galantes de la cour durant la jeunesse de Louis XIV, lui vaudra les foudres du pouvoir.

Salon de la tour dorée, château de Bussy-Rabutin
(c) centre des monuments historique, PH Berthé

Tout dans les décorations de la demeure, reflète les sentiments et les réflexions de Bussy quand à cette disgrâce prononcée par Louis XIV. S’appliquant à décorer les salles, il rassemble plus de 300 portraits peints .

Traçant à l’aide de tableaux insérés dans de délicates boiseries, une fresque très caustique de son époque et de la cour de Versailles. C’est aussi de sa vie amoureuse et militaire dont il s’agit, rassemblant dans les différentes pièces et galeries, accompagnés de devises adaptées à son histoire , les portraits de ses amies, les membres les plus importants de la cour de France , de grands hommes de guerre,  de nombreux portraits des dames qu’il a aimées au cours de sa vie… et de lui-même en lieutenant général des armées du Roy.

Salle des Devises, château de Bussy-Rabutin
© Colombe Clier / Centre des monuments nationaux

Sur ses murs, Bussy exprime ses ressentiments pour le roi, sa nostalgie de ses amours troubles, de la vie militaire qu’il affectionnait et ses réflexions sur sa vie et sa personne.

La salle des Devises, le salon des Hommes de guerre, la galerie des Rois, la tour Dorée, la chambre de Bussy constituent le testament du plus célèbre des libertins du Grand Siècle.

En savoir plus: 

http://www.chateau-bussy-rabutin.fr/