Les dessins de la collection Mariette. Écoles italienne et espagnole

Pierre Jean Mariette (1694-1774) fut le plus grand collectionneur de dessins de son temps et il reste aujourd’hui le plus célèbre. La vente après décès de sa collection a eu lieu à Paris du 15 novembre 1775 au 23 janvier 1776.

Elle comprenait environ neuf mille feuilles aujourd’hui dispersées dans le monde entier, principalement au Louvre, à l’Albertina de Vienne, dans les grands musées à travers le monde, mais également dans des collections privées d’Europe et des États-Unis.

Nous nous employons depuis plusieurs années à la reconstitution de cette collection. Deux volumes dédiés aux dessins français sont parus en 2011.
La partie consacrée aux écoles italienne et espagnole de la collection Mariette est considérable : 3 167 notices dont des feuilles capitales de Michel-Ange, de Léonard de Vinci, de Raphaël. Le xviie siècle, les Carrache en particulier, est spécialement bien représenté.

Les trois volumes italiens et espagnols comprennent une introduction qui traite de Mariette, de son goût pour le dessin italien. Suit la reconstitution du catalogue de la vente. Pour chaque dessin, une notice technique, sa provenance, sa bibliographie et un commentaire résument l’état de nos connaissances. Un quatrième volume est consacré aux annexes : la bibliographie, les tables de concordance et les indispensables index.

Reconstituer la collection est un travail d’érudition utile aux chercheurs comme aux spécialistes du dessin. C’est également l’occasion de découvrir le goût d’un grand collectionneur et de faire admirer par un plus vaste public de collectionneurs et d’amateurs quelques-uns des plus beaux dessins du passé.

Auteur(s) : Pierre Rosenberg

Editeur(s) : somogy éditions d’art