Les CRIAERD: famille d’ébénistes du XVIIIe siècle

Avec  André Criaerd, nous rentrons dans une grande famille d’ébénistes française du XVIIIème siècle, d’origine flamande dont le nom s’est écrit : CRIAERD ou CRIAERDT ou CRIARD.  Doyen d’une dynastie de maîtres ébénistes parisiens, il a travaillé au début du XVIIIe siècle. Ses meubles  de belle qualité subissent l’influence du style Louis XIV: commode au galbe accusé, beaux bronzes généreusement distribués, bois de placage  avec encadrement, dans les tons sombres . Il aurait travaillé avec le fabricant et marchand de meubles  Pierre Migeon.

Commode André Criaerd,(c) Christie's
Commode André Criaerd,(c) Christie’s

Mathieu Criaerd (1689-1776), frère cadet du précédent est né en 1689 et gagna sa maîtrise en 1738. Établi rue Traversière-Saint-Antoine, il est sans nul doute, le membre le plus brillant et le plus prolifique de cette famille d’ébénistes. il travaille dans les années 1740 pour le marchand Thomas Joachim Hebert, et livre de somptueux meubles destinés à la famille royale. Il fournissait aussi des meubles à Gaudreaus fournisseur du garde meuble royal.

Commode de la chambre bleue de Madame de Mailly au château de Choisy. Paris, 1742. Mathieu Criaerd
Commode de la chambre bleue de Madame de Mailly au château de Choisy. Paris, 1742. Mathieu Criaerd

Comme son frère, il s’est distingué par la fabrication de nombreuses commodes. Mais on lui doit des coiffeuses, des tables liseuses et un certain nombre de bureaux plats aux bronzes somptueux. Il utilisait l’estampille M.CRIAERD.

Commode en laque Matthieu CRIAERD. (c) Louvre
Commode en laque Matthieu CRIAERD.
(c) Louvre

Mathieu Criaerd a fait des meubles de grand luxe qui se caractérisent en général par des formes très mouvementées, l’utilisation de marqueteries à compartiments ou à fleurs, de panneaux vernis en imitation des laques de Chine et par la fantaisie exubérante des ornements en bronze rococo.

À plusieurs occasions, il a fourni des carcasses de meubles à l’atelier de Jean-François Oeben, ébéniste du Roi.

Commode Antoine Mathieu CRIAERD. (c) Antiques Provence, Proantic
Commode Antoine Mathieu CRIAERD.
(c) Antiques Provence, Proantic

Antoine-Mathieu Criaerd (1724-1787), Fils de Mathieu Criaerd dont il a continué les traditions, est devenu maître ébéniste en 1747 et signait M. CRIARD.

Mathieu Criaerd a mis fin à son activité et a cédé son atelier à son plus jeune fils Sébastien-Mathieu Criaerd, connu sous le nom « Criaerd le jeune », qui a élargi l’aspect commercial de l’entreprise à titre de courtier dans l’ameublement.  il utilisait l’estampille CRIARD