Les Chambres des merveilles

Jusqu’au 3 avril 2016, le Château de Maisons vous invite à un voyage dans le temps avec l’exposition « Les Chambres des merveilles » ! 

Planisphères, globes célestes, bijoux, coquillages, pierres précieuses, minéraux et statues…. Ces curiosités  se côtoient à la Renaissance dans les chambres des merveilles (du nom allemand Wunderkammern désignant les collections des princes).

Château de Maisons, exposition "Chambres des merveilles"
Château de Maisons, exposition « Chambres des merveilles »

À partir du XVIIe siècle, les cabinets de curiosités, aussi bien privés que publics, se multiplient dans toute l’Europe. Ils rassemblent toutes sortes d’objets étranges, rares ou précieux et participent à approfondir la connaissance du monde. À côté des pierres rares ou des coquillages raffinés, il n’était pas rare d’apercevoir également des objets plus étranges, fantastiques, voire inquiétants : corne de licorne, sirènes momifiées ou encore squelettes de dragons !

Château de Maisons, exposition "Chambres des merveilles" © Didier Plowy / CMN
Château de Maisons, exposition « Chambres des merveilles »
© Didier Plowy / CMN

Les collections sont ensuite progressivement dispersées dans les musées et muséums jusqu’au XIXe siècle.

De nos jours, la part de rêve et de mystère inhérente aux chambres des merveilles séduit à nouveau les esprits. Baignée d’ambiances sonores et visuelles, cette exposition entraîne le public à la découverte de créatures chimériques, d’instruments scientifiques, d’objets rapportés de terres lointaines, de petits décors composés de minéraux et coquillages ou de palais miniatures animés.

Le parcours de l’exposition

La chambre des muses

Un décor inspiré des tableaux de Rubens et Brueghel évoque les cabinets de collectionneurs de la Renaissance à travers une mise en scène d’objets précieux.

Le Cabinet des sciences
Le Cabinet des sciences

Le cabinet des mondes cachés

Deux boites à merveilles offrent un décor de rêve créé à partir de minéraux et de coquillages à l’image des mirabilia que les princes commandaient aux artistes. Un cabinet aux tiroirs déployés présente des planches colorées de créatures sous-marines.

La chambre des monstres et prodiges

Dans un théâtre miniature, une sirène et des créatures aquatiques apparaissent dans un décor sous-marin. Des vitrines présentent des sculptures, objets, fossiles et bocaux de dragons, sirènes et autres chimères.

La Chambre des lointains
La Chambre des lointains

Le cabinet des sciences

Dans les niches d’un cabinet des instruments scientifiques, des globes terrestres, des sphères armillaires s’animent évoquant les observations des savants sur l’infiniment grand et l’infiniment petit.

La chambre des lointains

Près d’une malle d’où s’échappent des sons provenant de contrées lointaines, des coffres en bois révèlent des objets rapportés de pays exotiques. Le cabinet des curiosités Dans ce cabinet du bizarre et de l’étrange, une momie aztèque trône au milieu d’objets mystérieux : petit sarcophage égyptien, boule de cristal, mandragore, œufs, etc., autant de curiosités évoquant différentes croyances et superstitions.

La chambre des songes

Un meuble automate, véritable palais miniature, semble habité d’étranges personnages cachés derrière des trappes, miroirs sans tain et autres alcôves communicantes.

En savoir plus:

http://www.monuments-nationaux.fr/