La Chaise à nourrice

La chauffeuse qu’on appelle aussi chaise de nourrice se caractérise par une assise très basse ne dépassant pas 30 cm et un dossier haut.

On la trouvait dans les chambres et les salons. Initialement, la chauffeuse permettait de se chauffer sans avoir à se courber comme il le faudrait avec une chaise ordinaire. La chauffeuse était souvent utilisée au coin du feu.

Paire de chaises à nourrice.
(c) Antiquités Cherruault, Proantic

Dès le XVIe siècle, elle servit également comme chaise d’allaitement grâce à son confort de maintien ou comme chaise à emmailloter les enfants à hauteur de la cheminée. L’avantage de la chauffeuse était de permettre de disposer autour de soi, sur le sol, tous les objets dont on avait besoin et de tenir les enfants à hauteur du foyer.

Paire de chaises à nourrice.(c) Antiquités Chanel, Proantic

C’est bien évidemment, un élément de mobilier de la bourgeoisie qui jusqu’au siècle dernier, faisait appel à des « nourrices » pour s’occuper des enfants; certaines régions, telles la Bourgogne (Morvan) et la Bretagne (Bécassine) ont été durant de longues décennies pourvoyeuses en jeunes femmes bien portantes acceptant d’allaiter d’autres enfants que les leurs.