Le jade: matériau fascinant

Le jade est une pierre gemme très dure et tenace employée en ornementation et en joaillerie. Les différentes variétés de jade étaient très employées en Europe à l’époque de la pierre polie (le Néolithique) pour la confection des haches. Les artistes chinois utilisent depuis longtemps cette pierre fine pour réaliser de petits objets d’art.

Substance naturelle des montagnes et des rivières, le jade – yu – est exploité en Chine depuis plus de 8000 ans. Il est issu de l’enfouissement de roches préexistantes au cours d’un processus de recombinaison sous l’effet de modifications diverses (température, pression, composition chimique,…)

brûle-parfum en jade néphrite, XXeme. (c) Antiquités Véronique Trindade
brûle-parfum en jade néphrite, XXeme.
(c) Antiquités Véronique Trindade

Bien que l’on utilise génériquement le terme de « jade » pour évoquer cette pierre, il s’agit en réalité d’une famille comprenant plusieurs assemblages de différents minéraux : la jadéite, la trémolite et le kosmochlor. Pour désigner la pierre qui en résulte, quelle qu’en soit la variante, c’est le terme générique de « jade » qui sera ici employé.

Le jade est une pierre dure, dite tenace, car elle ne peut être taillée à facette, sa texture compacte résultant l’entrelacement de microcristaux de silicates. Sa dureté se mesure sur l’échelle de Mohs, quand le diamant atteint 10 qui est le maximum, le jade lui se situe entre 6 et 7.

Coupe- papier Russe En Argent Et Jade Vert. (c) Galleria d'Arte Antica La Conchiglia, Proantic.
Coupe- papier Russe En Argent Et Jade Vert.
(c) Galleria d’Arte Antica La Conchiglia, Proantic.

Son éclat vitreux peut tendre au résineux voire au gras. Il est débité, mis en forme et travaillé selon différentes techniques. La pierre est d’abord dégrossie par percussion mécanique. Au fil du temps est apparue la technique de découpe à la corde enduite de boue, de sable et d’eau abrasant doucement la roche. Le foret a été utilisé pour dégager des disques, des anneaux et des perles. S’ensuit un long polissage avec un abrasif très fin.

Chine époque Ming Et Qing. Garnitures De Fourreau d'épée en jade (c) Jean-Pierre RALLION, proantic.
Chine époque Ming Et Qing. Garnitures de fourreau d’épée en jade
(c) Jean-Pierre RALLION, proantic.

 Les couleurs du jade

Prélevé dans les montagnes et les lits de rivières sous forme de galets ou de blocs massifs, le jade se trouve en de nombreux points du territoire à portée d’atteinte de l’empire chinois : Xinjiang (Turkestan oriental), nord de la Birmanie, Liaoning, etc.

De translucide à semi-opaque, la gamme de ses couleurs est très variée : la diversité de coloration des jades pouvant aller du blanc au vert sombre virant au noir, du violet tendre à l’orange, du vert grisé céladon au bleu. Si la couleur verte peut être liée à la présence de chrome, des impuretés dans la pierre tel le fer ferrique, le manganèse et le graphite expliquent ces gammes chromatiques.

Boucles d'oreilles jade et diamants or Jaune. (c) BAUME, proantic
Boucles d’oreilles jade et diamants or Jaune.
(c) BAUME, proantic

Qu’elle soit naturelle ou artificielle, l’origine de la coloration n’est pas toujours décelable. En effet des modifications artificielles sont pratiquées dès l’Antiquité par différents procédés : enfouissement sous terre, exposition maîtrisée à la chaleur permettant d’obtenir des taches jaunes tirant vers le brun clair, la « peau grillée » (kaopizi) imitant les jades anciens.

Pendentif ancien serti à 6 griffes sur une plaque d'or lisse au dos d'un jade de couleur vert d'eau. (c) BAUME, proantic
Pendentif ancien serti à 6 griffes sur une plaque d’or lisse au dos d’un jade de couleur vert d’eau.
(c) BAUME, proantic

Ainsi, les différentes couleurs d’un bloc de jade inspirent l’artisan qui en joue pour orienter le sujet de sa sculpture : deux animaux mêlés dans un combat ; un paysage de montagne à l’automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *