Les appartements de Madame du Barry à Versailles

Les Petits Appartements du Roi, également appelés appartements intérieurs du Roi, se répartissent autour de la cour des Cerfs. Dissimulés derrière les vastes enfilades des Grands Appartements qui constituent la partie publique du palais, ils étaient réservés à la vie intime des souverains. En dehors de la famille et du service, seuls quelques rares invités de marque y étaient admis.

La petite bibliothèque, aménagée pour Madame Adélaïde en 1753-1755.

Dernière favorite de Louis XV, la comtesse Du Barry s’installe dans ce très vaste appartement , qui prend jour tant sur la cour de Marbre que sur la cour des Cerfs, en 1769, à proximité immédiate des Petits Appartements du roi. Le roi avait, quelques années auparavant, distrait ces pièces de son usage personnel pour y loger sa belle-fille, Marie-Josèphe de Saxe, veuve depuis 1765. Celle-ci disparut deux ans plus tard et le logement, vacant, fut attribué à Mme du Barry.

Le grand cabinet.
Appartement de Madame du Berry à Versailles

On accède à l’appartement par le petit degré du Roi, puis par une antichambre où se trouvent des armoires. En leur temps, elles contenaient le linge de table, l’argenterie et la vaisselle. Un magnifique service de table dit « le service aux rubans bleus » trône derrière une vitrine, il est composé de 37 pièces dont certaines au chiffre de la propriétaire. Elles sont en pâte tendre, sortent tout droit de la manufacture royale de Sèvres; elles furent acquises par Madame Du Barry le 1er septembre 1770.

Dans le même lieu se trouve un petit escalier menant à une ravissante pièce aux dimensions réduites , la bibliothèque. Les portes des armoires en verre, sont ornées de motifs d’or dans le goût de l’époque.

La salle à manger avec boiseries en vernis Martin vert, Madame du Barry

L’appartement se prolonge par trois pièces en enfilade : Le cabinet d’angle, la clarté atteint un maximum apportée par des fenêtres en renfoncement, détail d’architecture visant à faire paraître plus grandes les ouvertures,  puis sa salle à manger (en 1756 et 1767) aux murs blancs, parsemés de motifs turquoise , et la chambre de Mme Du Barry .

La seconde pièce se nomme le grand cabinet. On peut actuellement y voir un buste (sur la cheminée) et un tableau représentant Louis XV .

Appartement de Madame du Barry à Versailles

La troisième, la chambre à coucher, est située exactement au-dessus de celle (privée) de Louis XV. Elle possède encore aujourd’hui un lit, réplique de celui d’origine.

Le grand cabinet débouche sur la chambre à coucher mais également sur la salle à manger. Celle-ci a été restaurée et on peut y voir des boiseries en vernis Martin vert qui sont d’origine. Cette pièce ainsi que les suivantes, l’antichambre et la pièce des bains de Mme du Barry, donnent directement sur la Cour des Cerfs, sur laquelle donnaient les appartements des favorites de Louis XV.

L’antichambre des bains.
Appartement de Madame du Barry

L’antichambre des bains, possédant des boiseries très fines en vernis Martin rose, donne accès à la pièce des bains, spacieuse, qui a été annexée à cet appartement en 1772 par la comtesse Du Barry. Cette pièce des bains donne sur la garde-robe de la comtesse, qui longe la Cour des Cerfs, qui elle-même communique avec un escalier semi-circulaire.

Depuis la chambre à coucher et depuis la salle à manger, on peut accéder au cabinet de chaise   et à la chambre de veille de la femme de chambre, donnant tous deux sur la cour des Cerfs. Une porte, à la droite de la cheminée, permet d’accéder via un étroit escalier à la Grande bibliothèque (qui n’appartenait pas à l’appartement), située au-dessus du Cabinet du conseil qui possédait une grande hauteur de plafond. On peut encore aujourd’hui voir les bibliothèques — vides — qui accueillaient de nombreux ouvrages.

La pièce des bains de Madame du Barry.

En savoir plus:

Fermés au public en visite libre, ces lieux ne sont accessibles qu’avec la visite guidée « Les appartements des favorites du Roi ».

www. chateauversailles.fr