Paire De Petits Canapés En Acajou D’époque Directoire, Attribués à Jacob Freres Rue Meslée flag

Paire De Petits Canapés En Acajou D’époque Directoire, Attribués à Jacob Freres Rue Meslée
Agrandir les 11 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Paire De Petits Canapés En Acajou D’époque Directoire, Attribués à Jacob Freres Rue Meslée"
Paire de canapés, en acajou sculpté de rosaces, joncs, grattoirs et branchages. De forme rectangulaire à trois dosserets légèrement incurvés et à montants droits terminés par des pieds en gaine. Beau travail d’époque Directoire attribué à Jacob Freres Rue Meslée circa 1798. Nous avons attribué nos canapés à Jacob Freres Rue Meslée en les rapprochant d’un certain nombre de sièges proposant des caractéristiques similaires, surtout dans les sculptures. Dimensions : Hauteur 82 cm - Longueur 123 cm - Profondeur 65 cm - Hauteur de l’assise 40 cm. Les canapés sont en parfait état et ont été recouvert dans nos ateliers d’un très joli et décoratif tissus à motif fleuri, création de polochons et coussins assortis. JACOB FRÈRES Les deux fils de Georges Jacob, Georges II (1768-1803) et François-Honoré-Georges (1770-1841), s'associent en 1796 pour reprendre l'atelier de leur père sous la raison sociale et l'estampille: "Jacob frères, rue Meslée". Dans l'entreprise qu'ils dirigèrent ensemble jusque vers la fin du Consulat, l'aîné (Georges II Jacob) s'occupa de l'administration commerciale et le second de la partie technique. François-Honoré-Georges se faisait appeler Jacob-Desmalter, du nom d'une propriété que son père possédait en Bourgogne. Le général Bonaparte, en revenant d'Italie, commanda aux frères Jacob, pour sa chambre à coucher rue Chantereine, un curieux mobilier militaire dont le lit simulait une tente et les sièges des tambours. Plus tard le Premier Consul fit appel aux mêmes ébénistes pour remeubler les anciennes résidences royales dévastées par la Révolution. Après avoir produit jusqu'alors des ouvrages d'un goût très sobre, qui valaient surtout par le caractère et la pureté du style, les Jacob commencèrent à fabriquer des morceaux plus richement ornés de sculptures et de bronzes. Parfois ils les relevèrent aussi avec des incrustations en bois de couleur et de bas-reliefs de porcelaine imitant les biscuits de Wedgwood. Une médaille d'or leur fut décernée à l’exposition de l'an IX, où ils avaient présenté notamment deux commodes garnies de camées. Ils se surpassèrent au concours le l'année suivante. Leur envoi comprenait, entre autres morceaux, plusieurs trépieds en brûle-parfums et une somptueuse console de bois sculpté et doré, couverte d'une mosaïque italienne. MUSÉES
  • Deux fauteuils en acajou, dossier ajouré à croisillons - Château de Compiègne
  • Salon comportant une chaise longue, deux bergères, deux fauteuils, deux chaises, un tabouret et un guéridon livré vers 1798 à Madame Récamier - Louvre
  • BIBLIOGRAPHIE
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770–1841) est l'ébéniste parisien le plus en vogue entre 1796 et 1825. Biographie Fils de Georges Jacob qui a lancé le style Louis XVI et le style Directoire, il s'associe en 1796 avec son frère Georges Jacob Fils pour créer Jacob Frères Rue Meslée. Son père avait bénéficié des commandes de la famille royale sous l'Ancien Régime, les deux frères satisfont les commandes de la famille impériale. Faisant appel aux esquisses du peintre Jacques-Louis David et des ornemanistes Percier et Fontaine, les frères créent un mobilier s'inspirant de l'antiquité gréco-romaine pour lancer le style Empire. Leur style se caractérise par une grande qualité du dessin, des lignes épurées, des formes originales, l'emploi de bronzes dorés ciselés (réalisés par Pierre-Philippe Thomire). En menuiserie, il emploie l'acajou, le bois doré et le bois laqué avec, parfois, des incrustations d'ébène et des bois indigènes tels que l'érable ou l'if. Pour l'impératrice Joséphine, ils livrent des meubles au château de Malmaison, également au Palais Rohan de Strasbourg, entre 1807 et 1809, pour la chambre à coucher dite « de Napoléon Ier ». Ils travaillent au Château de Compiègne. Ils livrent l'imposant berceau du Roi de Rome, le précieux cabinet à bijoux de l'impératrice Marie-Louise, d'après les dessins de Percier et Fontaine. On leur doit le salon d'argent, au palais de l'Élysée. Très dépendant des commandes impériales, leur atelier qui emploie plus de trois cents ouvriers, fait faillite en 1813 quand les finances du Premier Empire ne permettent plus d'honorer ses dettes. Jacob-Desmalter, parvient cependant à ressusciter son entreprise et, à la chute de l'Empire, il retrouve la clientèle paternelle des Bourbons pour réaliser le mobilier en style Restauration. Son fils, Georges Alphonse (1799-1870), lui succède en 1825. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (15e division)2. Bibliographie Paul Lafond, Une Famille d'ébénistes français : Les Jacob, le mobilier, de Louis XV à Louis-Philippe (mémoire lu à la réunion des Sociétés des beaux-arts des départements, tenue dans l’hémicycle de l'École des beaux-arts, à Paris, le 30 mars 1894), Paris, s.n. (imp. Edouard Plon, Nourrit et Cie), 1894, 35 p., in-8°. Hector Lefuel, François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter : ébéniste de Napoléon Ier et de Louis XVIII, A. Morancé, Paris, 1925, 461 p.
    Prix : 9800 €
    Artiste : Attribué à Jacob Freres Rue Meslée
    Epoque : 18ème siècle
    Etat : Très bon état, restauré dans nos ateliers

    Matière : Acajou
    Longueur : 123
    Hauteur : 82
    Profondeur : 65
    CONTACTER L'ANTIQUAIRE
    Ajouter cet objet à votre sélection
    Suivre cet antiquaire
    Voir la galerie de cet antiquaire
    Imprimer fiche

    "MLD Antiquités" Voir plus d'objets de cet antiquaire

    "Banquettes - Canapés , Louis XVI - Directoire"

    Antiquités similaires sur Proantic.com
    Recevez notre newsletter
    MLD Antiquités
    Mobilier, tableaux, objets d'Art et lustres des XVIIIeme et XIXeme siecle
    Paire De Petits Canapés En Acajou D’époque Directoire, Attribués à Jacob Freres Rue Meslée
    33 (0)1.40.10.83.63
    33 (0) 6.07.57.42.55


    *Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

    Thank you! Your submission has been received!

    Oops! Something went wrong while submitting the form